Minimalisme : j'ai testé le Projet 333 pour désencombrer son dressing

Parmi les défis minimalistes que l'on peut trouver sur Internet, il y a le "Projet 333". Ce challenge vise le désencombrement et le minimalisme dans sa garde-robe, l'objectif étant de créer des "garde-robe capsules".

Le mouvement a été créé par Courtney Carver, influenceuse, blogueuse et auteure de plusieurs livres sur le minimalisme. Les règles sont les suivantes :

On crée une "garde-robe" par saison.
Chaque garde-robe est composée de 33 pièces. Rentrent dans ces 33 pièces tous les vêtements de jour, les accessoires, les manteaux et vestes, les chaussures, les bijoux. Sont exclus : les vêtements de nuit, de sport, et les sous-vêtements.

Selon la vision que vous avez de votre dressing, biaisée ou réaliste, 33 pièces peut sembler très peu ou au contraire facile. 

Pendant près de deux ans, j'ai essayé de relever le défi. En effet, comme beaucoup de femmes, j'avais beaucoup trop de vêtements. Comme beaucoup de personnes aujourd'hui, j'avais l'habitude d'acheter des vêtements de mauvaise qualité à petit prix que j'entassais et dont je me lassais rapidement. Mon blog personnel, où je postais des photos de mes looks, m'a permis de réaliser le nombre de vêtements qui étaient déjà passés entre mes mains, et les sommes astronomiques que j'ai gaspillées alors que je n'achetais que de la fast fashion, la mode à petit prix qui ne fait généralement que transiter un moment dans notre dressing.

Pour relever ce défi, il faut commencer par arrêter d'acheter : vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin, et si ce n'est pas le cas alors que vous croulez sous les vêtements, il est vraiment temps de remettre en question vos habitudes de consommation!

Ensuite, on fait un tri pour alléger sa "collection". Le fameux tri où on organise ses vêtements en trois piles : à garder, à jeter, à donner ou vendre. J'adore ce moment, pas vous?

Face à notre garde-robe épurée, on peut maintenant tenter de se constituer une garde-robe de saison avec 33 pièces maximum.

Le but ultime étant d'avoir 3 cartons dans lesquels on range les garde-robe des saisons "en pause", dont il suffit de sortir les vêtements au changement de saison.

J'ai joué au Projet 333 pendant un bon moment. Je dis bien joué, car j'ai pris ce challenge comme un jeu, ce qui m'a aidée à avancer dans la bonne voie sans me braquer. Je me suis amusée à créer de nouvelles associations, à photographie mes tenues pour les poster sur Internet et prouver à tout le monde, moi y compris, que j'avais assez de vêtements et que pourtant, je ne porterais jamais deux fois la même tenue.

Je n'ai pas encore réussi à diminuer le nombre de mes vêtements à 132 (4 x 33), mais je refais régulièrement ce tri et petit à petit, mon dressing s'approche de la perfection. Je ne vise pas ce fameux "33" vêtements, je ne vous demanderai pas d'en arriver là non plus. Pour l'avoir testé, je sais qu'il est quasiment impossible de s'y tenir à cause de nos saisons très changeantes (à moins d'avoir un style vestimentaire très basique), mais cela aide beaucoup à faire le tri et à apprendre à jouer avec son dressing.

Pixabay



C'est bien beau, mais POURQUOI faire ça finalement?

Un dressing encombré, c'est une perte de temps, d'énergie et d'argent considérable. Sans parler du faire que ça n'aide pas à se sentir bien dans sa peau. J'ai une bonne nouvelle, on peut aimer les vêtements ET être minimaliste!

Si vous aimez vous habiller, ayez une garde-robe à la hauteur. Débarrassons-nous de tous ces vêtements qui ne nous vont pas vraiment, de ces achats regrettables et regrettés, de ce qui ne vous plaît plus. Notre but, c'est de vous constituer une garde-robe remplie de vêtements que vous pouvez choisir les yeux fermés. Pas besoin d'accumuler les vêtements pour avoir de nouvelles tenues : prouvez votre créativité en testant de nouvelles associations. D'ailleurs, vous savez quoi? La plupart des gens ne se souviendront pas de ce que vous portiez il y a un mois, ni même une semaine, ni la veille pour certains.

Tous vos vêtements doivent vous faire sentir bien dans votre peau et dans votre corps. Vous gagnerez en efficacité et en temps, fini de vous tenir la tête devant votre penderie en répétant le célèbre "J'ai rien à me mettre!"



Anecdote : Bea Johnson, la célèbre franco-américaine qui a rendu célèbre le mouvement zéro déchet, et auteure d'un livre du même nom, renouvelle toute sa garde chaque année. Tous ses vêtements sont donnés ou vendus de seconde main, et elle se rachète une garde-robe d'occasion également. Dingue? Pas vraiment quand on sait que sa garde-robe complète tient dans une valise, ce qui lui est très pratique lors de ses nombreux déplacements dans le monde entier!